Notre être est souvent masqué par la personnalité : nous sommes parfois coincés derrière l’image que l’on veut projeter à cause de l’amour des autres que nous voulons obtenir. Saviez-vous que personnalité vient de persona, qui signifie masque en latin? Il faut donc démasquer ce moi réel, découvrir la réalité, la vérité.

À titre de gestionnaire, c’est à vous d’initier le processus en faisant vous-même preuve de transparence. Évidemment, il peut arriver qu’il soit préférable pour le bien de l’équipe de garder certaines informations pour soi. Dans ce cas, il est quand même possible d’être transparent en mentionnant qu’il vous est impossible pour le moment de révéler telle information.

En faisant preuve d’authenticité, vous invitez vos employés à faire preuve de ce même courage à oser se découvrir (non, pas au sens de se dévêtir…) et se révéler sous leur vrai jour. Faites preuve d’intégrité en vous inspirant des sages paroles du philosophe Sénèque : « Je gouvernerai ma vie et mes pensées comme si le monde entier devait être le témoin de l’une et pouvait lire dans les autres. »

En même temps, il faut reconnaître que la décision de partager ou non certains aspects très personnels devrait demeurer sous le contrôle de chacun. Bien que souhaitable pour tous, ce n’est pas tout le monde qui est prêt à faire preuve d’ouverture. Chacun à son jardin secret où seule la confiance nous permet d’accéder.

Aussi, pour éviter d’offenser l’autre sur ses croyances, le langage devrait demeurer le plus neutre possible. Aucune référence à une religion ne devrait être tolérée. Lorsqu’on touche des cordes sensibles, il vaut toujours mieux peser ses mots. L’idée n’est pas de faire adhérer tout le monde à toutes vos valeurs, mais d’être mutuellement ouverts à une discussion honnête sur ces aspects personnels.

 

Tiré de : Les patrons sont-ils tous des menteurs ?

Plus d'articles