Une des choses que la situation actuelle liée à la COVID-19 nous apprend c’est de savoir faire preuve de lâcher prise. Que ce soit dans notre sphère personnelle et professionnelle, les choses ne se déroulent (et ne se dérouleront peut-être jamais) plus comme avant.

Le contexte présent nous fait réaliser qu’il est utopique de vouloir contrôler l’environnement et que l’on devrait plutôt contrôler notre réponse aux événements (en évitant la folie du papier de toilette, par exemple…)

Les ajustements face au télétravail

À cet égard, le télétravail est une solution intéressante, mais cela demande des ajustements à la fois du côté des employés que celui des gestionnaires.

En effet, gérer à distance, ça demande un certain lâcher-prise. Ainsi, il faut apprendre à se concentrer sur l’objectif (le quoi) et la raison d’être (le pourquoi) tout en laissant aux employés le contrôle sur la façon de le faire (le comment).

Ça ne veut pas dire de laisser les gens sans encadrement, mais plutôt que d’imposer des règles, il faut clarifier vos valeurs organisationnelles et surtout, les comportements attendus en lien avec ces lignes directrices.

Arrêtez de jouer à la police

C’est lorsqu’on impose bêtement des règles qu’on évacue des gens toute possibilité d’exercer leur jugement. Les gens perdent leurs repères puisque leurs règles ne sont pas nécessairement les vôtres et c’est pourquoi vous avez parfois l’impression qu’ils sont stupides. N’oubliez pas que vous n’êtes pas dans la tête de l’autre et que vous ne pourrez jamais leur faire faire exactement ce que vous voulez de la manière que vous le voulez.

J’entends souvent des gestionnaires dire qu’ils ont parfois l’impression de diriger une garderie et que sans règles claires, ce serait l’anarchie. Nous sommes tous des adultes qui ne demandons qu’à être traités comme des adultes.

Vos employés, ces mêmes adultes qui élèvent leurs enfants, contractent des hypothèques, se promènent derrière un volant sur nos routes et qui exercent leur droit de vote ne demandent qu’une chose : être traités comme des adultes responsables.

Comme le disait Maurice Zundel « Le travail doit produire des personnes avant de produire des choses ». Assumer davantage de responsabilités et gérer des situations de plus en plus complexes, ça fait partie des apprentissages au travail.

Concrètement, les gens ont besoin d’avoir le contrôle de toutes les facettes de leur vie de plus en plus complexe autant au travail que dans leur vie privée. Ce que cela signifie c’est qu’ils ont besoin d’avoir une vision claire de ce que vous voulez atteindre : un objectif spécifique, mesurable et réaliste dans un échéancier donné.

Plus d'articles