Nous recherchons tous le bonheur et si nous passons 8 heures par jour au travail à avoir 10 % de  plaisir, c’est sûr qu’on va vouloir compenser en allant chercher des plaisirs intenses (et parfois même malsains) dans notre vie personnelle. L’idée étant de finir sa semaine avec une réserve de plus de 50 % de plaisir.

Avez-vous remarqué comment la qualité du service s’est dégradée dans les commerces de détail? On a l’impression que les jeunes qui y travaillent ne sont là que pour mettre de l’argent en banque pour se payer leurs nombreux autres projets. Pendant ce temps, nous sommes mal servis, et eux sont malheureux. Il est donc essentiel de trouver une source de bonheur au travail autre que matérielle.

Pour redonner un sens à son travail, il faut revenir à la question de base : sommes-nous là pour servir l’organisation ou pour servir le client? À voir la mauvaise qualité du service à la clientèle dans plusieurs entreprises, c’est à croire que certains ne sont au service de ni l’un ni l’autre, mais ces gens-là ne sont surtout pas au service d’eux-mêmes en passant leurs journées à n’avoir aucun plaisir au travail.

La bureaucratie éloigne les gens de la raison première pour laquelle ils ont choisi un métier : être au service des clients. Vos employés ont bien sûr choisi une organisation qui prend soin de leur développement, mais ils ne doivent pas perdre de vue la raison même pour laquelle l’entreprise existe. Je pense même que si vous soignez trop bien vos employés, cela peut devenir un piège. Si les gens ne sont pas clairs sur les raisons pour lesquelles ils sont à votre emploi, ils pourraient devenir trop confortables et demeurer pour leur bien-être avant celui des clients.

Une façon de rapprocher vos employés de vos clients et d’augmenter le plaisir et la satisfaction des deux à la fois consiste à créer un lien de partenariat entre les deux groupes. Il est bon qu’employés et clients sentent qu’ils sont du même côté de la clôture.

Pour redonner un sens au travail et ramener le plaisir dans la relation que vos employés entretiennent avec les clients, il est important qu’ils puissent exercer leur créativité. Il arrive qu’à vouloir trop standardiser les normes de service, on évacue la spontanéité et le jugement. Bien que des étapes de service soient souvent définies, chacune devrait pouvoir être adaptée à la personnalité de l’employé et selon le profil du client. L’objectif étant à la fin que le client soit satisfait et que l’employé ait du plaisir à le servir.

 

Tiré de : Les patrons sont-ils tous des menteurs ?

 

Plus d'articles