Dans un contexte où tous doivent faire plus avec moins, l’intégration n’est malheureusement pas la priorité numéro un des gestionnaires.

En conséquence, les recrues sont pressées d’être productives rapidement tout en étant souvent abandonnées à leur sort. Ainsi, 89 % des nouveaux employés affirment ne pas avoir toutes les connaissances requises pour faire leur travail selon Aberdeen Group.

Vous avez sûrement déjà entendu cette expression : « On joint une organisation, mais on quitte son patron. » Il est donc primordial pour l’employé de se faire une opinion favorable de son nouveau patron le plus rapidement possible. De la même façon, le gestionnaire doit aussi se faire une idée sur la capacité du nouveau venu à intégrer l’équipe et à fournir le rendement attendu.

Voici quelques exemples de questions d’introduction qu’un gestionnaire pourrait poser à une recrue afin d’apprendre à la mobiliser davantage :

  • Qu’est-ce qui t’a attiré ici au début ?
  • Que penses-tu faire mieux que la moyenne ?
  • Avec quel genre de personnes préfères-tu collaborer ?
  • Qu’est-ce qui te rend fier de ta journée ?
  • Comment aimerais-tu être reconnu pour un travail exceptionnel ?
  • Quel mode de communication privilégies-tu ?

L’arrivée d’un nouveau joueur présente aussi une opportunité pour évaluer le positionnement de l’entreprise sur le marché des chercheurs d’emplois. Pourquoi ne pas en profiter pour s’informer sur les autres employeurs que la personne avait considérés et pour quelles raisons ainsi que sur ce qu’elle avait entendu au sujet de vos emplois ?

Sur le terrain, on observe que ce ne sont pas tous les gestionnaires qui sont adéquatement outillés pour transmettre efficacement toute l’information nécessaire aux recrues d’où l’importance d’avoir un outil de référence pour s’assurer que rien n’est oublié et que tout est transmis d’une manière constante.

Voici donc quelques exemples d’activités d’intégration qui pourraient être confiées directement au gestionnaire :

  • Présenter la vision, la mission, les objectifs, les priorités, les résultats, l’impact de l’entreprise sur la communauté ainsi que les opportunités de croissance pour l’organisation et comment y contribuer.
  • Expliquer le processus et les critères d’évaluation, la période de probation, les augmentations ou bonus, les possibilités de promotions ou de transferts…
  • Inviter l’employé à faire son auto-évaluation projetée dans 1 an et proposer à un employé de livrer un témoignage sur sa 1re année.
  • Remettre un guide pratique des 20 bonnes choses à savoir et un certificat d’attestation d’intégration.

De la même manière qu’un client juge de la qualité d’un service à la lumière des interactions qu’il a avec l’ensemble des employés d’une entreprise, un nouvel employé validera le choix de son employeur basé sur ses relations avec tous ses collègues et plus particulièrement son patron.

Plus d'articles