Pour générer de l’engagement, il faut construire une culture d’équipe, qui elle-même s’inscrira dans la culture plus large de l’entreprise.

Il faut savoir miser sur une diversité qui crée des discussions animées au sujet des produits et des processus, mais pas autour des personnalités.

Pour le gestionnaire, cela signifie créer de bonnes relations avec les coéquipiers, à partir des connaissances qu’il a accumulées.

Pour y arriver, un bon patron essaie d’apprendre une nouvelle chose sur un collègue par jour, par exemple. Au sein de l’équipe même, entre les employés, on peut aussi encourager cette pratique pour favoriser la cohésion, l’intérêt et la connaissance des uns et des autres.

L’engagement d’un employé repose sur trois principes plutôt simples :

  • Attachement au travail (lié à un idéal professionnel).
  • Attachement à la mission de l’entreprise (lié à la compréhension des priorités organisationnelles).
  • Attachement à l’équipe (lié à l’identification des valeurs partagées dans l’entreprise).

Ce dernier point démontre l’importance de savoir compter sur l’équipe, un engrenage essentiel dans le processus de recrutement et de fidélisation de ses employés.

Le travail d’équipe est déterminé par les relations qui unissent un groupe de personnes ayant un objectif commun, et les relations qu’il bâtit entre ces personnes.

Le travail en équipe permet à des individus travaillant dans différents domaines et assumant différentes responsabilités de collaborer sur des sujets d’intérêt pour les membres de l’équipe.

Ces derniers ont les mêmes objectifs et doivent surmonter des problèmes similaires. Afin d’atteindre ses objectifs, l’équipe se dote de processus officiels et recherche l’efficacité. 

Et une équipe efficace sera reconnue pour un ensemble d’avantages qu’elle apportera à l’organisation. Parmi ceux-ci, elle permettra de :

  • Conserver les connaissances organisationnelles transmises grâce au partage de l’information.
  • Renforcer l’autonomie et le sentiment de satisfaction des membres.
  • Bâtir des relations de confiance menant à un meilleur partage des connaissances et à une bonne compréhension mutuelle.
  • Conjuguer les talents de nombreuses personnes, de sorte que le résultat atteint par l’équipe sera supérieur à la somme des résultats que les membres de l’équipe auraient atteints individuellement.
  • Générer de nouvelles idées et approches.
  • Mettre à contribution différents processus de communication afin de soutenir le partage de l’information, des connaissances et des expériences.
  • Renforcer les personnes, l’équipe et l’organisation .

L’équipe et le travail qu’elle accomplit sont donc sources d’engagement auprès des individus et vis-à-vis de l’organisation.

Tiré de: Générations X@Z

Plus d'articles