Avoir l’impression d’avancer est ce qui nous satisfait le plus de notre journée. C’est pourquoi, dans la mesure du possible, il faut enrichir les tâches des employés.

On pourra par exemple encourager la rotation et la répartition différente des tâches, la participation aux décisions, ainsi que les interactions avec les clients :

  • L’invitation à des employés pour agir à titre de client-mystère (à l’interne et chez les concurrents).
  • La participation d’un employé à des activités de marketing sur le terrain.
  • La suggestion d’une idée par mois pour améliorer la qualité du service.

Ou encore la participation à des comités ou à des projets importants :

  • Permettre de travailler sur des projets personnels en parallèle.
  • Co créer des produits ou des services.
  • Affecter l’employé à des projets qui lui tiennent à cœur.
  • Contribuer au-delà de ses responsabilités courantes.
  • Permettre aux employés de travailler sur ce qu’ils veulent, de la manière et avec qui ils le veulent, mais en échange, ils doivent proposer une nouvelle idée, un prototype, un produit ou un processus à améliorer le jour suivant (pratique inspirée de FedEx).

Mais on ne peut pas toujours esquiver les tâches routinières. Idéalement, on doit les diriger, car la clé n’est pas le contrôle qu’on a sur elles, mais celui qu’on croit avoir.

Voici quatre étapes pour y arriver :

  1. Reconnaître que c’est une tâche moins stimulante. 
  2. Expliquer la logique, le but, pourquoi la tâche est nécessaire, à quoi ça sert, quel sera le résultat final, etc.
  3. Laisser de l’autonomie (le quand, le qui et le comment).
  4. Offrir une récompense.

Alors que j’étais directeur des opérations dans une imprimerie commerciale, j’ai dû trouver une solution pour inciter les chargés de projets à classer leurs dossiers une fois la production terminée.

J’ai dit aux employés que j’étais conscient que ce n’était pas une tâche stimulante, mais qu’il fallait le faire pour pouvoir retracer facilement l’historique et les préférences des clients lors des futures commandes afin d’éviter des erreurs et des pertes de temps.

J’ai laissé le soin à l’équipe de trouver la meilleure façon d’y arriver. Ils ont finalement décidé de dédier 15 minutes chaque vendredi après-midi à faire du classement tout le monde ensemble en faisant jouer de la musique entraînante au radio et en préparant du pop-corn au four micro-ondes.

Et vous, comment pouvez-vous vaincre la routine avec de la musique et du pop-corn?

Tiré de Générations X@Z

Plus d'articles