Peu importe son rôle dans l’organisation, chaque employé doit parfois réaliser certaines tâches routinières ou moins importantes, mais qui sont tout de même nécessaires : vérifications et contrôles, entretien et ménage, classement et archivage, rapports à compléter… À la longue, ces tâches peuvent devenir un irritant au point de teinter négativement la journée de travail d’un employé et de le démobiliser.
Une façon de rendre ces tâches un peu plus intéressantes consiste à laisser un maximum de latitude à la personne qui doit les effectuer tout en respectant vos critères : délai, quantité, qualité…

L’idée est donc d’encourager les individus à voir comment ils peuvent rendre ces tâches moins irritantes en changeant simplement la façon de les faire (quand-qui-comment) et en s’offrant une petite récompense.

Il suffit peut-être de changer le moment où la tâche est effectuée. Certaines personnes vont préférer accomplir une tâche routinière en fin de journée au moment où la concentration est moins présente, alors que d’autres vont privilégier le début de la journée pour se l’enlever de l’esprit et passer à d’autres activités plus intéressantes.
Possiblement qu’en partageant la tâche au sein de l’équipe ou en l’effectuant en groupe peut davantage motiver vos troupes.

Finalement, il est parfois possible de rendre plus agréable la façon de faire une tâche routinière en changeant simplement la séquence des étapes, en organisant un concours ou en modifiant l’ambiance grâce à la musique.
Le simple fait d’associer une récompense à l’accomplissement d’une tâche routinière, si petite soit-elle, peut aider à faire passer la pilule plus facilement.
On ne choisit pas toujours ses tâches, mais on peut toujours choisir la manière de les compléter. C’est une question d’attitude.
Tiré du livre L’ADN d’un employeur de choix

Stéphane Simard, B.A.,B.A.A., CSP

Plus d'articles