Les employés favorisent de plus en plus une communication rapide et transparente avec leur patron. À l’ère des médias sociaux tels que Twitter, qui encourage une communication en temps réel (mais limitée à 140 caractères), les employés s’attendent à moins d’informations à la fois, mais plus souvent.

De nos jours, les employés ne se contentent plus d’une communication unidirectionnelle. Avec l’utilisation croissante des médias sociaux, les gens ont maintenant pris l’habitude d’ajouter leur grain de sel dans les discussions qui les concernent.

Vos employés veulent non seulement savoir ce que vous faites concrètement pour faire progresser l’entreprise, mais ils cherchent également des moyens de contribuer à leur façon. D’où l’importance d’encourager vos employés à réfléchir sur la manière dont ils peuvent s’approprier la mission corporative, les objectifs annuels, les priorités trimestrielles et les résultats du mois.

Pour atteindre cet objectif, des rencontres individuelles ou en équipe à différentes fréquences (chacune ayant sa raison d’être) sont essentielles.

Il est donc important de se rappeler que les gens privilégient habituellement les rencontres informelles en petits groupes où ils se sentent davantage informés, écoutés, complices et reconnus.

Rencontres mensuelles (2-3 heures en équipe) :

  1. État d’avancement des priorités du trimestre
  2. Résultats du mois
  3. Opportunités d’amélioration à l’interne ou à l’externe (clients et fournisseurs)

 Rencontres hebdomadaires (30-60 minutes en équipe) :

  1. Bonnes nouvelles
  2. Plaintes des clients ou irritants des employés (15 min)
  3. État d’avancement des priorités du trimestre (15 min)

 Rencontres quotidiennes (5-15 minutes individuellement ou en équipe) :

  1. Quoi de neuf?
  2. Indicateur quotidien (résultat de la veille et objectif du jour)
  3. Où ça bloque

 Une autre pratique gagnante consiste à encourager vos employés à soumettre d’avance leurs questions auxquelles on répondra rapidement sur l’intranet ou lors d’une rencontre hebdomadaire.

Tiré de L’ADN d’un employeur de choix

Plus d'articles