En moyenne, un nouvel employé sur trois aura quitté son emploi avant même la fin de sa première année.

Dans un contexte de rareté de main-d’œuvre, les entreprises investissent beaucoup de temps et d’argent dans le recrutement, mais peu se penchent sur l’intégration des employés.

En fait, seulement 32 % des entreprises affirment avoir un programme structuré d’intégration en place selon une étude produite par Aberdeen Group et à peine 23 % de celles qui ont un processus en place le qualifient d’excellent selon un sondage effectué auprès de notre clientèle.

Pourtant plusieurs études font ressortir que l’intégration est l’élément qui a le plus d’impact sur la rétention du personnel.

Ainsi Wynhurst Group souligne que les employés ayant été soumis à un processus d’intégration structuré sont 58 % plus enclins d’être à l’emploi de l’entreprise après trois ans. De même, Thompson LaShawn souligne dans son livre On-boarding: Maximizing Productivity and Retention, qu’un programme d’intégration efficace peut augmenter la rétention du personnel de 25 %.

L’intégration des employés est une préoccupation grandissante pour les organisations qui désirent diminuer leur taux de roulement du personnel. En effet, des recherches ont démontré le lien direct entre un processus structuré d’intégration et une diminution du taux de roulement du personnel, l’accroissement de la mobilisation et une réduction du temps pour atteindre le niveau de productivité requis.

Ne laissez pas le manque de temps ou le manque d’organisation gâcher vos efforts de recrutement surtout que, d’après Wynhurst Group, près de 25 % du taux de roulement survient durant les premiers 45 jours.

Sachant que remplacer un seul employé qui gagne 15 $ de l’heure peut coûter jusqu’à 50 000 $, les sommes investies dans un programme structuré d’intégration des employés peuvent rapporter un excellent rendement.

Visitez le www.Plansition.com et amusez-vous à calculer les coûts de votre taux de roulement du personnel.

Plus d'articles