Seulement 8 % des employés adhèrent à la vision de leur patron. Voilà le résultat d’un sondage CROP effectué au Québec il y a quelques années.

En fait, plusieurs sondages effectués dans les entreprises montrent que les employés ont souvent l’impression que leur patron ne sait pas où il s’en va.

Il devient donc impératif pour tout gestionnaire de communiquer clairement à ses équipes la destination souhaitée ainsi que les actions nécessaires pour concrétiser cette dernière.

Une vision partagée permet aux employés de se questionner sur leur rôle et de se considérer ensuite comme de véritables agents de changement.

En effet, il n’est plus nécessaire de devoir motiver un employé quand il adhère à la vision de l’entreprise. Sa motivation vient alors de lui. Lorsque la vision est claire, tous peuvent s’entraider les uns les autres. 

La première étape pour clarifier et partager la vision de votre organisation consiste à décrire de la façon la plus mesurable possible la situation projetée de l’entreprise dans cinq ans.

Ensuite, il s’agit de répartir les différents échelons à franchir au cours des quatre prochaines années pour concrétiser la vision en partant de la date le plus loin pour revenir vers le présent. 

L’étape suivante consiste à dresser la liste des changements requis annuellement pour atteindre chaque situation décrite précédemment.

Finalement, il reste à découper les changements requis pour atteindre la situation projetée pour l’année suivante en actions qui deviendront des priorités trimestrielles.

Tiré de L’ADN d’un employeur de choix

Plus d'articles