Le préalable le plus important pour obtenir de bons résultats en équipe est la prédisposition de chaque membre pour la collaboration. Afin de s’en assurer, j’encourage le gestionnaire à rappeler à ses employés les comportements à privilégier.

 
 Les 10 comportements d’un super équipier

1)  Contribue au meilleur de ses talents,
      connaissances, habiletés et de son expérience.
2) Assume 100 % de ses responsabilités au sein de
     l’équipe.
3) Garde en tête que son travail est interdépendant
     avec celui des autres.
4) Contribue à bâtir la confiance, renforce la
     collaboration et supporte le développement
     et les réalisations de chacun.
5) Communique ouvertement et avec franchise.
6) Élimine le négativisme et la recherche de coupable.
7) Reconnaît et apprécie les différentes perspectives.
8) Met l’emphase sur les problèmes et non les
     personnalités.
9) Agit de manière à créer des synergies dans son
     équipe.
10) Prend des risques et est innovateur.

Par où commencer?

De votre côté, commencez par identifier des opportunités ou situations de travail où vous pouvez encourager vos employés à adopter les comportements d’un super équipier

Ensuite, vous pouvez encourager chaque employé à effectuer sa propre autoévaluation de son efficacité personnelle, au sein de l’équipe, basée sur les comportements ci-dessus. 

De plus, afin de créer encore plus d’ouverture pour une rétroaction franche et honnête en équipe, il est souhaitable que l’équipe rédige un guide simple de résolution de conflit : à qui le problème devrait-il être soulevé, à quel moment et de quelle manière? 

Si tous se mettent d’accord sur ce plan, il sera plus aisé pour quelqu’un de rappeler un collègue à l’ordre plutôt que de laisser la situation s’envenimer.

Plus d'articles