Pour créer une ambiance de travail favorable aux échanges, on met de côté la rigidité. Cependant, il faut aussi instaurer des politiques pour voir au bon fonctionnement de l’entreprise. Une importante notion à garder en tête lorsqu’on doit en élaborer est de favoriser la responsabilisation des employés, plutôt que de prendre le rôle d’une police du comportement et de la surveillance.

L’habillement est parfois un sujet épineux et sensible auprès des jeunes de la génération Z. Ils ont grandi dans un environnement où la diversité et l’ouverture d’esprit étaient prônées. L’individu est sa propre marque, il se distingue, se différencie et veut être unique.

Dans ce contexte, il faut parfois faire preuve de doigté si on compte instaurer une politique de code vestimentaire, aborder les notions d’égalité, de respect et de professionnalisme.

Mais comme dans toute situation épineuse, plus particulièrement quand on tente d’instaurer des changements au sein de l’entreprise ou qu’on traite d’enjeux importants, des opinions contradictoires partagées avec émotion peuvent parfois engendrer des conflits.

Dans ces cas, le patron idéal saura élaborer une démarche pour engager la discussion avec l’employé.

Voici un exemple de démarche inspirée du livre Conversations cruciales pour engager la discussion :

1. Cerner l’objectif :

  • Qu’est-ce que je veux (pour moi, pour l’autre, pour la relation)?
  • Qu’est-ce que je ne veux pas?
  • Pourquoi est-ce important?

2. Établir un environnement sûr :

  • Présenter mon point de vue de l’histoire.
  • Encourager et tester différentes approches.
  • Essayer de comprendre le point de vue de l’autre.

3. Partager les faits (en commençant par le moins controversé et le plus persuasif) :

  • Expliquer ce que je commence à conclure.
  • Inciter l’autre à partager sa vision des faits.

4. Dresser un plan d’action commun :

  • Quelle serait la solution la plus avantageuse pour toutes les personnes intéressées?

Il faut retenir que si la communication ne passe pas entre les gestionnaires et leurs employés, il est peu probable qu’à l’inverse, les informations que ces derniers possèdent se rendent.

Tiré de Générations X@Z

Plus d'articles