Bien qu’elle doive d’abord et avant tout être sincère, la reconnaissance ne devrait pas pour autant être accidentelle.

Si l’on désire offrir davantage de reconnaissance au quotidien, il est important de se doter de quelques outils.
Un de ceux-là est un simple journal de reconnaissance dans lequel le gestionnaire note à quel employé il a offert quelle forme de reconnaissance et quand.
Cela inclut à la fois la reconnaissance courante, la reconnaissance spéciale ou selon l’ancienneté, ou encore une rencontre de suivi, une formation, une progression de carrière ou un nouveau défi à surmonter.
L’objectif étant de s’assurer de n’oublier personne afin d’éviter qu’un employé ait l’impression de ne pas vraiment compter pour son patron ou pour l’entreprise.
Le journal de reconnaissance peut également servir à noter quelques informations personnelles sur chaque employé afin d’avoir des conversations significatives au fil du temps : situation familiale, loisirs, formation ou expériences antérieures.
Consacrer quelques minutes par jour pour interagir avec différents employés permet au gestionnaire de bâtir une relation de confiance indispensable à l’engagement.

Tiré de L’ADN d’un employeur de choix

Plus d'articles