À l’aube de la reprise graduelle des activités, il est important de tirer des leçons de la présente pandémie et d’en profiter pour repartir sur de nouvelles bases.

Le monde et les organisations ont changé à jamais. Nouveaux produits ou services, nouvelles méthodes, nouveaux marchés…, certaines entreprises vivent des bouleversements profonds. Indépendamment des impacts sur votre organisation, une chose est sûre, l’humain a changé.

La survie

Nous avons tous un instinct de survie face à un danger et la crise nous l’a rappelé. Certains se sont découverts des compétences dont ils ignoraient même l’existence alors que d’autres ont testé leur niveau de courage. Au cours des dernières semaines, nous avons été témoin d’exemples de leadership et de dévouement exceptionnels qu’il faudra évidemment reconnaître, mais il y aura aussi plusieurs plaies à panser. La crise aura créé des héros, mais elle aura aussi fait des victimes. Une fois que les feux seront éteints, il sera important de faire preuve d’introspection et d’humilité

La réflexion

Toute crise doit normalement être suivie d’une réflexion. Un moment de recul au cours duquel on se questionne et remet les choses en perspective. Pour nos organisations et leurs humains, ce sera une occasion pour revisiter leurs valeurs et les comportements attendus pour les actualiser. Probablement que plusieurs devront aussi réajuster leur destination et les moyens pour l’atteindre. Finalement, d’autres iront peut-être même jusqu’à redéfinir leur raison d’être.

L’action

De la même manière qu’un enfant revient un peu changé après un moment passé loin de sa famille, vos employés ont cheminé au cours des dernières semaines. Comme gestionnaire, il sera important de prévoir une période d’atterrissage en douceur après les récentes turbulences. Prendre quelques minutes seul à seul avec chacun de vos employés pour reconnecter avec l’humain ne sera pas superflu. Il vous faudra découvrir à nouveau ces individus que vous côtoyez depuis plus ou moins longtemps, mais dont les attentes face au travail ont peut-être changé.

Il y a un proverbe japonais qui dit : Une vision sans action est un rêve et une action sans vision est un cauchemar. Les événements des dernières semaines nous ont forcé à agir par instinct de survie et plusieurs ont probablement l’impression d’avoir perdu leurs repères. Mais une fois que la tempête sera passée, le recul et la réflexion nous aideront à redéfinir notre vision et les actions nécessaires pour réaliser nos rêves. Ça va bien aller!

Plus d'articles