Est-ce qu’on peut changer la mauvaise attitude d’un employé? Je pense que oui, mais ce n’est pas simple.

[youtube]https://youtu.be/cNKrssHzy0c[/youtube]

 

La première étape consiste à comprendre ce qui a pu provoquer ce changement d’attitude. Est-ce que l’employé est confronté à un changement de rôle ou à un changement technologique pour lequel il n’est pas outillé? À l’inverse, est-ce qu’on confie à la personne une responsabilité bien en-dessous de ses compétences? Ou encore, est-ce que l’individu vit plutôt une situation personnelle difficile? Bien sûr, on n’a pas le contrôle sur tous ces événements et on ne s’attend pas d’un gestionnaire qu’il ait les compétences d’un thérapeute. Cependant, on ne peut rester indifférent à ces situations. Il faut apporter du soutien en orientant les gens en détresse vers des ressources externes pouvant leur venir en aide.

Deuxièmement, les employés doivent comprendre que l’attitude n’est pas un « extra » et que ça fait partie des exigences du poste. Ce n’est pas parce qu’on est le champion des boulons qu’on peut faire suer tout le monde. Il faut donc que les gens comprennent que leur attitude sera évaluée de la même manière que n’importe quelle compétence et qu’il y aura des conséquences s’il n’y a pas de changements.

Lorsqu’un gestionnaire n’agit pas face à un employé qui a une mauvaise attitude, le message qu’il lui envoie est que sa contribution n’est pas importante. N’oubliez pas que si des gens restent chez vous malgré leur mauvaise attitude, c’est probablement parce que le coût de départ est trop élevé pour eux ou pour vous. À vous de décider.

Plus d'articles