Pour la génération Z, le boulot idéal se vit au sein d’une organisation qui ne met pas l’accent sur le respect de la hiérarchie traditionnelle (structure verticale), mais qui va privilégier les échanges, le respect et la collaboration entre différents niveaux de poste (structure horizontale).

On choisira aussi un emploi où la multiplicité des expériences de vie est possible, par exemple lorsqu’on offre un travail à temps partiel, que la mobilité est choisie plutôt qu’imposée entre différents départements.

Ils veulent rester maîtres de leur destin, de leur espace et leurs habitudes de travail, et admirent de nouveaux entrepreneurs qui sont des symboles de réussite pour eux tels que Mark Zuckerberg de Facebook, Elon Musk de Tesla et Travis Kalanick de Uber.

Ils favorisent un apprentissage autogéré, où ils sentent qu’on leur fait confiance et qu’on leur laisse un fort degré d’autonomie.

Ils planifient leur éducation et leur carrière de façon structurée, mais non linéaire, et veulent y avoir des occasions de diversifier leurs compétences.

Les chevauchements et les projets simultanés de durée variable vont les garder motivés, ils veulent développer leur employabilité, tiennent à participer activement à l’évolution de leur carrière par des conversations sur la façon dont un poste peut mener à un autre, par exemple.

 

Quelles sont les caractéristiques d’un milieu de travail idéal?

« S’entraider entre collègues. » – Antoine, 17 ans

« Ne pas se faire espionner pour se faire prendre en défaut par les autres. »

– Sara, 20 ans

« Avoir des collègues gentils et encourageants. » – Aurélie, 13 ans

« L’ambiance, l’encouragement et le soutien des collègues sont plus importants que le salaire. » – Sarah-Michelle, 20 ans

« L’ambiance est plus importante que l’argent, sinon tu n’as pas le goût d’aller travailler. » – Lianne, 18 ans

« Un bel esprit d’équipe et de l’entraide sans personne qui est sur le dos des autres. » – Livia, 18 ans

« Ne pas me sentir constamment surveillé. » – David, 18 ans

« Un horaire stable où je ne me fais pas ajouter des heures sans qu’on m’en parle. »

 – Hassen, 21 ans

« De belles perspectives de carrière avec des possibilités d’avancement. » – Yannis, 17 ans

« Des possibilités d’avancement verticales et horizontales. » – David, 18 ans

« Avoir la reconnaissance des gens et sentir que je crée de la valeur. » – Marco, 21 ans

« De la stabilité et de la sécurité. » – Kevin, 19 ans

« Un sentiment d’appartenance en partageant tous le même but et en ayant des valeurs communes avec l’entreprise. » – Yoan, 17 ans

« Une entreprise engagée socialement avec une mission, une vision et des valeurs partagées. » – Cloé, 17 ans

« La possibilité de concilier travail et famille et ne pas se faire fouetter par un boss. »

 – Olivier, 18 ans

« Un emploi varié qui me permet de toucher à tout. » – Dominic, 17 ans

Tiré de Générations X@Z

Plus d'articles