CAPSULES D'INFORMATIONS


<< Retour aux capsules d'informations

Les questions de fond à vous poser : pour qui est-ce que votre entreprise existe? Pour les actionnaires? Pour les employés? Pour les clients ou pour les patrons? Qui est au service de qui? Est-ce que votre organisation existe pour servir ses employés ou pour se servir d’eux?
Dans le « bon vieux temps », il était simple de prendre des décisions. Il suffisait d’utiliser tous les moyens nécessaires pour répondre aux seules exigences du patron, sans considération des autres personnes concernées. De nos jours, on nous demande de satisfaire à la fois aux demandes de notre patron, aux exigences des actionnaires (qui gèrent nos régimes de retraite), aux besoins de nos collègues, aux attentes des clients et aux préoccupations des gens de notre communauté et de la société en général (environnement, éthique et gouvernance).

Évidemment, des tensions risquent de se créer entre ces demandes parfois contradictoires puisque, vous le savez, il est impossible de satisfaire tout ce beau monde. Qui prioriser et comment y voir plus clair? Tout d’abord, il faut que vous gardiez en tête qu’il est aussi important de satisfaire les personnes de l’interne que celles à l’externe. Ce n’est pas vrai que l’actionnaire a priorité sur tout. Si vous gérez trimestre par trimestre pour satisfaire la soif de rendement des actionnaires, vous ne rendez service à personne. Pour bien défendre les intérêts des actionnaires à plus long terme, vous devez respecter les intérêts des autres personnes concernées.

Tiré de : Les patrons sont-ils tous des menteurs?

VOS COMMENTAIRES

75 − 70 =