CAPSULES D'INFORMATIONS


<< Retour aux capsules d'informations

Avant de prendre une décision, un gestionnaire doit s’exercer à faire le lien entre ses gestes et les valeurs organisationnelles. Assurez-vous qu’il y ait une cohérence entre les deux en rappelant aux employés les valeurs qui sous-tendent vos décisions et invitez les membres de votre équipe à soulever les contradictions entre les actes et les paroles.

À titre d’exemple, les valeurs comme confiance, honnêteté, respect et approche humaine que prône l’entreprise L-IPSE Services conseil ne sont pas seulement des écrits, mais bien vécues au quotidien. La firme de conseillers en technologies de l’information lauréate en 2009 au Défi Meilleurs Employeurs au Québec place véritablement l’être humain au centre de ses actions.

Ainsi, les absences des employés n’ont pas besoin d’être justifiées et les vacances ne sont pas comptabilisées. Deux exemples de pratiques qui visent à responsabiliser les employés (confiance) et à traiter ces derniers en adultes responsables (respect).

Un beau modèle de cohérence entre les valeurs affichées et les valeurs véhiculées à l’interne se retrouve chez Patagonia. Le catalogue du fabricant de vêtements de plein air est davantage un véhicule pour inspirer et éduquer la clientèle qu’un outil de vente (bien que ce deuxième objectif soit largement atteint par cette approche innovatrice).

Ainsi, environ 45 % du catalogue est consacré à différents messages : des histoires personnelles avec des photos qui illustrent une valeur chère à l’organisation ou qui promeuvent une des nombreuses causes environnementales et sociales défendues par l’organisation (et seulement 55 % de l’espace est alloué aux produits).

Avouez que nous sommes loin de la circulaire de la semaine dans le Publisac. Le catalogue saisonnier devient une véritable vitrine pour rappeler les valeurs et les devoirs de l’entreprise.

En cohérence avec ces valeurs affichées, l’entreprise a mis sur pieds un programme qui permet à une association vouée à une cause environnementale de profiter des compétences d’un employé pendant deux mois tout en lui conservant son salaire et ses avantages. Confrontés à des ressources limitées, ces organismes peuvent ainsi bénéficier d’une expertise pointue de premier plan dans différents domaines : finance, comptabilité, marketing, communications, droits, rédaction…

Dans la même lignée, Patagonia organise tous les 18 mois une conférence pour les militants environnementaux qui oeuvrent sur le terrain pour développer davantage leurs compétences en relations publiques, en marketing de financement et en gestion de crise.

Tiré de : Les patrons sont-ils tous des menteurs?

VOS COMMENTAIRES

33 − = 23