CAPSULES D'INFORMATIONS


<< Retour aux capsules d'informations

Partager une vision est tellement plus qu’élaborer un beau logo. Il s’agit de nommer le sens profond commun donné par tous à ce qui les motive profondément à être là. Nous sommes ici dans l’ordre de « l’accomplissement» plus que du «faire». Une vision doit dresser une description vivante. Elle doit susciter passion, émotion et conviction.Une façon d’y arriver consiste à utiliser des mots imagés qui vont rester dans la tête de vos jeunes employés de la génération Y (18-30 ans). La vision devient une photo cible mentale de la destination qu’on veut atteindre comme organisation. Elle doit être assez large et claire pour fournir une direction à suivre et guider l’employé au quotidien. Elle procure une clarté dans les objectifs. Une vision, c’est l’image projetée par le phare qui éclaire notre route.La cible peut être quantitative ou qualitative. Elle doit être audacieuse au point de requérir non seulement beaucoup d’efforts, mais aussi un peu de chance. Puisque nous avons tendance à sous-estimer ce qu’on peut accomplir sur de longues périodes, il est préférable d’avoir une vision qui a des probabilités de succès de l’ordre de 50 à 70 % selon notre point de vue actuel.La vision de l’organisation devient vivante lorsqu’elle est personnalisée par l’employé. Une vision partagée permet à l’employé de se questionner sur son rôle et de se considérer ensuite comme un véritable agent de changement. Par les échanges, le partage d’idées et l’exploration des possibilités au quotidien, les employés donnent vraiment vie à la vision.Chacun doit aligner sa vision personnelle sur celle de l’équipe et ainsi tous peuvent s’entraider les uns les autres dans l’atteinte de leurs objectifs. Il n’est pas nécessaire de motiver ou de persuader un employé quand il intègre la mission et la vision de l’entreprise à lui-même. Sa motivation vient alors de lui. C’est à vous, en tant que gestionnaire, de veiller à cet arrimage.

Par où commencer ? Transportez-vous dans 10 ou 20 ans et interrogez-vous : Qu’est-ce que vous aimeriez pour votre organisation ? À quoi ressemblerait votre entreprise? Qu’est-ce que votre groupe aurait créé?Réunissez ensuite un échantillon représentatif de l’ADN du groupe concerné composé à la fois de chefs d’équipe et de vétérans (5 à 12 personnes) et demandez-leur d’échanger sur les mêmes questions. Tentez de faire des regroupements entre les idées des participants et demandez à ces derniers de discuter de leurs conclusions avec leurs collègues de l’extérieur du groupe par après.

 

« Une vision sans action est un rêve. Une action sans vision est un cauchemar.» – Proverbe japonais

VOS COMMENTAIRES

6 + 1 =